Phase d’un projet architecture

c’est l’ensemble des activités visant à organiser le bon déroulement d’un projet. Elle consiste à appliquer les méthodes, techniques, et outils de gestion spécifiques aux différentes étapes du projet, de l’évaluation de l’opportunité jusqu’à l’achèvement du projet.

Rencontre avec l’architecte

Il s’agit du premier contact entre le client et l’architecte. C’est l’occasion pour le client d’expliquer ses besoins à l’architecte

La rencontre a pour objectif de recueillir une description bien détaillée que possible des besoins. Elle comprend aussi bien l’objectif final du bâtiment (habitation, accueil du public, établissement scolaire…) que les surfaces et volumes envisagés, les contraintes réglementaires (accessibilité, sanitaires…) et urbanistiques (limitation du nombre d’étages, façades…) ou le budget envisagé et les délais de réalisation souhaités.

études de diagnostic

Etudes d’avant-projet

les mises au point effectuées en fonction des options retenues par le maître d’ouvrage, le choix des matériaux est arrêté, les différentes prestations techniques et l’ensemble des travaux sont précisés avec leur intégration au sein du projet et de la construction.

une étude d’approvisionnement énergétique et un bilan thermique doivent être engagés et renseignés dans les documents relatifs soumis lors du dépôt de dossier de demande de Permis de Construire.

Un chiffrage précis de l’ensemble du projet est alors finalisé

 

Dossier de demande de Permis de Construire

L’architecte va regrouper toutes les informations recueillies, les plans, les descriptions et les documents techniques afin de constituer un dossier de demande de permis de construire qui sera ensuite instruit par l’administration. Il va se charger du dépôt de la demande auprès des autorités compétentes ainsi que du suivi du dossier, jusqu’à l’obtention du permis de construire.

2. Conception détaillée du bâtiment

Etudes de projet

L’architecte prépare alors les plans détaillés de tous les niveaux du ou des bâtiments, élévations, façades et éventuellement perspectives additionnelles qui assurent une bonne compréhension de l’ensemble du projet jusqu’en dans ses moindres détails. Selon les besoins spécifiques de chaque projets, des bureaux d’études techniques sélectionnés par le maître d’ouvrage sur conseil de l’architecte conduisent en parallèle la mise au point de leur plan d’action, en collaboration étroite avec l’architecte en vue d’une intégration réussie de leur expertise dans l’ensemble du projet.

 

 

3. Planification de la construction

Etudes et plans d’exécution

Les études d’exécution ont pour objet la réalisation technique du projet : les plans d’exécution aux échelles appropriées, les notes de calcul et les spécifications d’usage pour le chantier permettent l’exécution des travaux par les différents entrepreneurs pour la construction de l’ensemble du bâtiment.

le maître d’ouvrage peut éventuellement charger l’architecte, assisté de techniciens des spécialités requises, de réaliser les plans d’exécution et devis quantitatifs détaillés de certains lots, dans une mission complémentaire des études d’exécution. Les plans de l’architecte ne se substituent en aucune façon aux plans techniques d’atelier, de montage et de mise en œuvre lors du chantier, qui sont toujours dus par les entrepreneurs.

4. Sélection des entreprises de la construction

Maintenant que l’ensemble des plans et des documentations techniques sont prêts, il faut trouver les entreprises capables de réaliser les travaux. L’architecte construit un dossier de consultation des entreprises  constitué de toutes les informations techniques et administratives disponibles. L’estimation du budget global est également jointe au dossier. Sur la base de ce dossier, les entreprises consultées vont pouvoir proposer des devis.

Souvent en parallèle de la consultation des entreprises, l’architecte va réaliser des plans d’exécution à des échelles utilisables pour se repérer sur un chantier de construction, ainsi que tous les calculs, notices de montage et spécifications nécessaires.

5. Le chantier

L’architecte prépare la mise en œuvre du chantier et organise la participation des différentes spécialités pour s’assurer du respect des règles de l’art, des engagements de chacun et de la juste réalisation des plans.

• La gestion du chantier

Le maître d’œuvre intervient sur le terrain auprès des différentes entreprises pour assurer l’exécution conforme des différentes phases de la construction du bâtiment:

    • Terrassement du terrain
    • Gros-œuvre : stabilité et solidité du bâtiment (fondations, structure)
    • Second-œuvre : étanchéité, esthétique et confort

Le maître d’œuvre anime les réunions de chantiers dont il prépare et diffuse les comptes rendus à l’ensemble des parties concernées. L’architecte supervise également le paiement des intervenants et l’accomplissement des prestations correspondantes dans les temps prévus.

 

Ordonnancement, coordination et pilotage du chantier

L’analyse des tâches élémentaires qui composent les études d’exécution et les travaux, leur enchaînement et les points critiques de cette suite d’interventions, constituent la mission d’ordonnancement et de planification, qui est complémentaire de la maîtrise d’œuvre.

6. Livraison du bâtiment au maître d’ouvrage

L’architecte contrôle l’ensemble des travaux effectués et de la réalisation des prestations jusque dans leurs ultimes détails. Il se charge aussi du décompte général des factures des différents prestataires et solde les comptes de chantier.

Le maître d’ouvrage doit attester de la prise en compte de la Réglementation Thermique à travers une attestation établie à l’achèvement des travaux. Établie par l’architecte ou un thermicien qualifié selon les caractéristiques du bâtiment, cette attestation assure la cohérence avec l’attestation soumise lors de la demande de Permis de Construire et l’exigence de résultats (besoin bioclimatique, consommation d’énergie primaire, confort d’été).

L’architecte clôture alors le dossier des ouvrages réalisés et confirme ainsi la conformité de l’ouvrage afin de correspondre aux termes des contrats de garanties. Des pénalités peuvent être appliquées aux entreprises qui dépasseraient la durée prévue pour leur intervention.

Une fois l’ensemble des travaux validés par le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage, ceux-ci s’accordent de la réception finale du bâtiment, et la passation complète de la responsabilité du ou des bâtiments au maître d’ouvrage.